anahatalie-san

le suspense est terrible. j'espre q
Ad 0:
2001-07-01 03:30:24 (UTC)

je rêve d'un futur heureux où les robots règnent sur la terre et les hommes sont réduits à l'esclavage

Oh, monde entier, ta présence me réconforte. Ce n'est
pas le premier 30 juin 2001 que je vis, seulement, ils
portaient d'autre noms, d'autres dates, mais c'était bien
toujours la même nuit: venteuse, tamisée, chat
endormi! Quelques-unes de mes chansons préférées
viennent donner du relief et de la lumière, par
intermittence. "Needle in the camel's eyes" de Brian
Eno - sur repeat, repeat...Et "Che ree" de Suicide, "I love
you" de Shallow. Je n'ai ces trois chansons que depis
cet après-midi! Une traversée dans la moiteur lourde
du centre-ville, et puis l'orage soudain éclate, et par la
fenêtre du Jean Coutu, je vois une mini-tornade qui
effleure la façade de la banque d'en face. Les gens
sont heureux de voir l'orage! Ils flânent devant les
brosses à dents, examinent des parapluies. Enfin, je
vais prendre le métro, et je marche vers la maison avec
mes nouveaux disques, dans l'air rafraîchi! La
traversée en valait la peine!

Oh, je crois bien que je m'ennuie, seule dans ma
chambre, avec le bruit invitant des sirènes et des
klaxons furtifs, dehors! Mais quelques points
d'exclamation de plus, et je me convaincrai de passer
un vrai bon moment, seule à m'ennuyer! Parfois les
meilleurs disques du monde ne parviennent pas à
combler le vide que celui que j'aime a laissé - mais
celui que j'aime a un visage si changeant, je n'arrive
plus à le retrouver!

4 jours de congé, comme c'est long, et merveilleux!
Hier, j'ai lu des magazines, et un Calvin et Hobbes;
aujourd'hui, Les ennuis du petit Nicolas. J'ai aussi 2
romans pour les prochains jours, un qui se déroule en
Atlantide, l'autre sur un serial-killer américain, n'importe
quoi. Je ne veux plus voir, plus penser à son foutu
visage changeant!


Ad:0